L'histoire de l'Aéroport International GNASSINGBE EYADEMA de Lomé

Assèna AGBANGBA

Created 2 yrs ago

INTRODUCTION

A Lomé, avoir accès à l'Aéroport International Gnassingbé Eyadéma est un privilège réservé à ceux qui voyagent en avion et à ceux qui travaillent dans l’aéroport. Pour les autres, aller à l'aéroport pour accueillir un parent qui rentre au pays en avion est un honneur. Ceci témoigne de la place importante qu'occupe l'aéroport dans la vie des gens. Pourtant beaucoup de gens ignorent que cet aéroport est le fruit d’un long processus qui a commencé depuis l’époque coloniale.

Dans cet article, il sera question de découvrir l’histoire de la création du premier aérodrome sous la colonisation allemande. Ensuite sera abordée l’histoire de la création d’un autre aéroport sous la colonisation française et son évolution jusqu’ à nos jours.


QUELQUES DÉFINITIONS

- L’aérodrome est défini comme « une surface définie sur terre ou sur l’eau (comprenant, éventuellement, bâtiments, installations et matériels), destinée à être utilisée, en totalité ou en partie, pour l’arrivée, le départ et les évolutions des aéronefs à la surface ».

- L’aéroport est un aérodrome qui a une activité commerciale, c’est-à-dire qui est spécialement équipé pour le transport aérien commercial, donc possédant les installations nécessaires au traitement des passagers, du fret et de la poste.

Remarque :
de ce qui précède on déduit qu’un aéroport est d’abord un aérodrome alors qu’un aérodrome n’est pas forcément un aéroport.


LE PREMIER AÉROPORT DE L'HISTOIRE DU TOGO

Il s’agit plutôt d’un aérodrome. Le premier aérodrome construit sur le sol togolais était celui que les allemands avaient construit vers 1904 à Kamina, localité située à 20 Km de la ville d'Atakpamé. Mais cet aérodrome a été abandonné après le retrait des troupes coloniales allemandes battues par les troupes françaises et britanniques le 26 Août 1914 pendant la première guerre mondiale.

Suite à cette défaite des allemands, ce premier aérodrome a été abandonné. Présentement, sur le site, seule une girouette subsiste encore de l’ensemble des installations relatives à l’aérodrome, la piste étant recouverte d’herbes.


CREATION DE L'AEROPORT DE LOME

La véritable histoire de l'aéroport de Lomé commence en 1931 l'année ou un aérodrome a été construit à Lomé à l'emplacement actuel du CHU Sylvanus Olympio. L'aéroport avait été construit pour renforcer les activités du nouveau wharf de Lomé construit par les français en 1928. On lui a donné le nom d'aéroport de Lomé Tokoin. Le Togo était alors en pleine colonisation française.

L'aérodrome s'étendait sur une surface totale de 484 hectares. Il servait à relier Lomé aux villes voisines et à la France.

En 1944 l'aéroport de Lomé-Tokoin a été transféré sur son site actuel pour l'écarter des habitations. Malgré le déménagement, l'aéroport de Lomé Tokoin a encore été envahi par les habitations des années plus tard. Il est aujourd'hui encerclé par les quartiers Anfamé, Akodésséwa, Ablogamé, Bè, Noukafou, Forever et Hédzranawoé.


EVOLUTION DE L'AEROPORT DE LOME-TOKOIN

En 1945 une piste en latérite d'une longueur de 800 mètres est construite.

En 1949, elle est revêtue en bitume et prolongée à 1200 mètres pour une largeur de 50 mètres.

En 1961, la première aérogare est construite. La piste est prolongée jusqu'à 2400 mètres. Cette piste pourra désormais supporter des avions de l'importance d'un DC7. A l'époque, 3 compagnies fréquentaient l'aéroport: le TAI (Transports Aériens Internationaux), l'UAT (Union Aéromaritime de Transport) et Air France. UAT et TAI seront absorbés par Air France 40 ans plus tard.

En 1971, la capacité de l'aéroport a été renforcée par la construction d'une nouvelle aérogare.

En 1976, la rénovation des infrastructures aéroportuaires s'est poursuivie avec l'allongement de la piste à 3000 mètres.

En 1990 la piste d’atterrissage a été renforcée par une couche de roulement.

En 2005, l'aéroport de lomé Tokoin est renommé Aéroport International Gnassingbé Eyadéma (A.I.G.E) en hommage au président Gnassingbé Eyadéma décédé le 5 février 2005.


SITUATION ACTUELLE DE L'A.I.G.E

Ces dernières années, l'AIGE a fait l'objet de nombreuses mesures de renforcement de la sécurité et de la sûreté sur son site ce qui lui a valu une certification en 2014. Cette certification témoigne de la conformité de l'aéroport aux exigences de l'OACI et donne davantage de confiance aux usagers de l'aéroport ainsi qu'au public.

Le 25 Avril 2016, une nouvelle aérogare a été inaugurée après de longs travaux d'agrandissement et de modernisation qui ont duré 4 années. Ainsi la capacité de l'AIGE est passée de 700 000 passagers par an à 2 000 000 de passagers par an pendant que sa capacité de traitement de fret passe de 15 000 tonnes par an à 50 000 tonnes par an.

Il est à noter que désormais, l'AIGE accueille des vols directs en provenance ou à destination de New York. Cette nouvelle ligne Lomé-New York a été ouverte le 03 Juillet 2016 par le vol inaugural effectué avec le Boeing 787 Dreamliner d'Ethiopian Airlines avec à son bord 270 passagers à destination de New York.